Autonomie

Autonomie

Définition et étymologie

D’origine grecque le mot se décompose ainsi : autos : soi-même et nomos : loi, règle. «Autonomos» : ‘‘qui se régit par ses propres lois. L’autonomie se définit comme la «possibilité pour une personne d’effectuer sans aide les principales activités de la vie courante, qu’elles soient physiques, mentales, sociales ou économiques et de s’adapter à son environnement’’ .

Apports théoriques

En travaillant sur le concept de champ, Pierre Bourdieu a théorisé la notion d’autonomie relative des sphères d’activité. Pour l’auteur, la réflexion sur l’autonomie est née d’une question méthodologique : peut-on autonomiser les domaines culturels comme objets d’étude ? Sa conclusion est qu’une telle opération n’est possible qu’à condition d’étudier le processus historique d’autonomisation de ces espaces d’activité (qu’il s’agisse du champ littéraire, du champ artistique, du champ scientifique, etc.) : « Une telle démarche n’est fondée, cela va de soi, que dans la mesure où l’objet auquel elle s’applique, à savoir le champ intellectuel (et par là le champ culturel), est doté d’une autonomie relative, autorisant l’autonomisation méthodologique qu’opère la méthode structurale en traitant le champ intellectuel comme un système régi par ses lois propres », écrit-il dès son tout premier article sur la question, « Champ intellectuel et projet créateur».

À travers les propos de Bourdieu, l’autonomie est un concept ayant une indépendance relative mais étant également conditionnée par des contraintes externes comme la religion, la politique, l’économie et les médias.

Pour Edgar Morin, cette notion possède deux dimensions : un système dans une situation de pluri-dépendance avec les relations liées à son environnement. «Nous-mêmes nous construisons notre autonomie psychologique, individuelle, personnelle, à travers les dépendances que nous avons subies qui sont celles de la fa- mille, la dure dépendance au sein de l’école, les dépendances au sein de l’Université. Toute vie humaine autonome est un tissu de dépendances incroyables.» – une dimension qui renvoie à l’auto-organisation. «L’idée de récursivité organisationnelle est nécessaire pour concevoir au- to-production et auto-organisation et ces idées elles-mêmes permettent de comprendre l’émergence du soi, c’est-à-dire de l’être et l’existence individuelle».

L’autonomie d’une personne est liée à l’objet culturelle qu’elle pratique. Jacques Rancière dans son ouvrage le spectateur émancipé, décrit la relation d’entente du public à l’artiste, dans la réception de son art. Jacques Rancière propose deux voies émancipatrices possibles sous l’impulsion directe de l’artiste et de sa performance. La première est d’amener le spectateur à user de son empathie, à s’identifier à l’artiste ou son personnage par l’émotion. La seconde est de faire appel à la raison du spectateur. L’exposer à un dilemme «cornélien» pour aiguiser son propre sens analytique et le rapporter à ses valeurs : «Le spectateur doit être soustrait à la position de l’observateur qui examine dans le calme le spectacle qui lui est proposé. Il doit être dépossédé de cette maîtrise illusoire, […] où il échangera le privilège de l’observateur rationnel contre celui de l’être en possession de ses énergies vitales intégrales.»

Focus sur les Trans Musicales

Prenons l’exemple de Jean Baptiste de l’Institut Médico-Educatif Chantepie qui est chroniqueur et directeur d’antenne pour radio adolescente et participe aux Parcours avec les Trans depuis 2 ans. L’IME est dans une démarche d’autonomisation des personnes à l’année : «Il faut savoir c’est que les jeunes sont autonomes, là. On a donc ici le président de la junior association… […] On a une secrétaire, un vice-président. Et donc les jeunes se réunissent en assemblée générale deux ou trois fois par an, et là ils prennent leurs décisions. » Les jeunes de l’IME ont voté pour venir aux Trans Musicales. Dans son discours, Jean-Baptiste nous précise son souhait de retourner seul au Trans Musicales l’année prochaine. Cela confirme une forme d’autonomisation : il pourrait revenir sans l’accompagnement de l’IME.

_________________________

Centre national de ressources textuelles et lexicales
BOURDIEU Pierre, La Distinction, critique sociale du jugement, Paris, Seuil, 1979.
RANCIERE Jacques , Le spectateur émancipé, Paris, La Fabrique, 2008
Radio fondée par l’IME Chantepie
Entretien de Jean-Baptiste de l’IME Chantepie lors des Parcours de l’édition 2019 des Trans Musicales

 
Les commentaires sont clos.