Langage

Langage

Définition et étymologie

Issu du mot lengatge qui signifie «manière de s’exprimer propre à un groupe». Le «langage commun» est la «manière de s’exprimer la plus usuelle». Mais aussi, le langage renvoie aux «moyens utilisés par un artiste pour exprimer ses conceptions». Le langage est aussi la faculté que les Hommes possèdent d’exprimer leurs pensée et de communiquer entre eux au moyen d’un système de signes conventionnels vocaux et/ou graphiques constituant une langue. Du point de vue de la linguistique, André Martinet, linguiste français, définit le «langage articulé» selon une analyse fonctionnaliste. Pour lui, le langage est considéré comme analysable en unités minimales significatives (les monèmes), elles-mêmes analysables en unités minimales distinctives (les phonèmes), un des caractères communs à toutes les langues. Donc, par le fonctionnement d’unités compréhensibles par tous, le langage fait le lien entre les personnes permettant de se comprendre et rendre le monde cohérent. En outre, le langage peut également être une expression, manifestation de la pensée, de la sensation ou du sentiment par une attitude, un geste, un comportement. En effet, le langage peut être verbal par la parole, mais aussi non-verbal, ex- primé par des gestes, des expressions ou l’absence de paroles.

Enfin, le langage est aussi l’ensemble des moyens d’expression particuliers à un art, ou utilisés par un artiste pour créer une œuvre. Cette définition, propre au champ artistique, fait

directement écho avec l’expérience proposée aux Trans Musicales. Le langage artistique ne se limite pas à quelque chose de parlé ou chanté mais peut également s’exprimer par la musique ou tout autre forme d’expression propre à l’artiste. Les Trans Musicales, par leur programmation éclectique et diversifiée, proposent un langage personnel et unique à chaque festivalier qui pourra évoluer avant, pendant et après le festival.

Apports théoriques

Selon Ferdinand de Saussure, le langage, c’est la fonction. C’est ce sans quoi aucune langue n’est possible. Le langage, c’est la faculté inhérente et universelle que tout être humain possède, et qui lui sert à communiquer, c’est quelque chose d’inné. Le langage, c’est avant tout une fonction biologique, c’est ce qui permet à l’Homme de construire des codes pour communiquer. Et ces codes, ce sont les langues. Contrairement au langage, la langue n’est pas la fonction mais le produit de cette fonction. La langue est un système de communication particulier, qui est propre à une communauté donnée . Chaque langue possède un fonctionnement et une réalité qui lui sont propres. Les langues sont ensuite organisées en un système de règles. Contrairement au langage, une langue s’acquiert.

Selon l’hypothèse de Sapir et Whorf, les langues sont surtout le reflet de l’environnement des peuples qui les parlent. La parole, c’est l’utilisation concrète de la langue, ce qui sort de notre bouche quand nous discutons avec l’un de nos pairs, il s’agit de la parole. Cette dernière est personnelle, parce que l’utilisation que vous faites de la langue n’est pas la même que celle de notre voisin, que ce soit par exemple sur le rythme, sur la prononciation, sur les mots que nous utilisons. La parole, c’est également ce qui va permettre à la langue d’évoluer, parce que toute mutation ou tout changement qui est apporté à une langue est à l’origine causé par un individu.

Focus sur les Trans Musicales

Dans le cadre de ce travail, le mot «langage» apparaît comme essentiel à définir, que ce soit d’un point de vue sociologique ou empirique. En effet, à propos de la musique, cette notion prend tout sens, par son aspect universel. D’une part, le langage musical se lit et se transmet par les partitions, compréhensible par tous ceux qui le comprennent. D’autre part, le langage peut faire référence aux émotions et à ce qui est transmis par la musique lors des concerts. Enfin, les Trans Musicales, festival qui programme des artistes d’horizons et de nationalités différents, deviennent un lieu de réunion où le langage commun semble être la musique. En ce sens, les genres musicaux pourraient représenter la langue, qui est apprise et diffère en fonction de ces genres. Enfin, les paroles relèveraient de la performance ou de l’interprétation de l’artiste.

___________________

Centre national de ressources textuelles et lexicales
STAËL Germaine, De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales, 1800
SAPIR Edward, Selected Writings in Language, Culture, and Personality, University of California Press, 1985
B, Lee Worf, Science and linguistic, 1940
DE SAUSSURE Ferdinand, Cours de linguistique générale, 1916

Les commentaires sont clos.