Jeunesse

Jeunesse

Définition et étymologie


De l’étymologie juenvlesce, «jeunesse» désigne une période de la vie entre l’enfance et l’âge mûr chez un Homme. La jeunesse est l’aspect social de l’adolescence, et se définit par opposition à la génération parvenue à la pleine maturité. Il est intéressant de noter que l’étude de la proxémie nous donnera les termes force, fougue, dynamisme, entrain, commencement, adolescence.

Apports théoriques

De nombreux sociologues défendent la nécessité d’une sociologie particulière à la stratification par âge d’une société. Nous pouvons nous demander quels éléments clefs sont associés à la jeunesse dans les différents écrits sociologiques.

D’abord, il semblerait que la jeunesse renvoie à une temporalité. C’est «l’idée de la transition». Ces termes reprennent ceux de Shmuel Noah Eisenstadt et des quatre caractéristiques de la jeunesse qu’il a proposé : «la jeunesse est une phase de transition, moratoire dans l’attribution des rôles et fondatrice dans l’identité personnelle ; elle lie processus psychologiques, historico-culturels et sociaux en les articulant dans l’identité ; elle est le moment d’apprentissage fonctionnaliste de la conformité aux attentes sociales et s’accompagne d’un relativisme culturel dans la définition des âges».

Ainsi, «la jeunesse est prise comme un cycle de vie particulièrement sensible aux mouvances du temps […] (Attias-Donfut, 1989). Pour François Bégaudeau et Joy Sorman (2010 : 66), le jeune est branché sur ce qui émerge» . Elle se caractérise donc par son immersion dans la nouveauté, et signe alors une certaine opposition avec d’autres pratiques et d’autres générations. C’est là un second élément caractéristique de la jeunesse, «reposant sur une série d’oppositions tranchées entre d’une part, monde juvénile et monde adulte et d’autre part, univers masculin et univers féminin». L’adolescent marque d’ailleurs une réelle opposition entre son souhait de maintenir un encadrement parental et son besoin d’autonomie. Christiane Crépin parlera de tension entre sécurité et autonomie . L’autonomie devient même une norme à laquelle sont soumis les jeunes. Alors, la jeunesse caractérise la temporalité durant laquelle les adolescents s’opposent aux modèles pré-existants, considérant «les cultures jeunes dans une perspective structuro-fonctionnaliste, comme terrain d’observation de l’adaptation ou de la désadaptation à des modèles de rôles d’âge et de sexe édictés par la société» . Ainsi, «la jeunesse c’est ce passage durant lequel vont se construire presque définitivement, alors qu’elles sont encore en pointillé, les coordonnées sociales de l’individu» . Nous noterons donc que le processus de construction de soi caractérise finalement la jeunesse.

Focus sur les Trans Musicales

Le terrain des Trans Musicales est lieu de rencontre entre individus de tous les âges. La jeunesse s’y retrouve, car «[Les Trans] c’est la jeunesse aussi, beaucoup de jeunesse», friande de découvertes musicales et d’expériences collectives. Primo-festivaliers ou festivaliers endurcis, la jeunesse semble être pleine d’entrain, prête à conquérir l’espace qui lui est mis à disposition. Un festivalier jeune se comporterait-il différemment au fil des années ? «Quand on est jeune, on est un peu foufou, puis on s’assagit, mais pas au niveau de la curiosité». La jeunesse semble se caractériser d’une fougue singulière.

___________________

Centre national de ressources textuelles et lexicales
EINSENSTADT Eisenstadt, SHMUEL Noah, Archetypal Patterns of Youth, The Challenge of Youth, 1963
PECOLO Agnès, Identité générationnelle, Publictionnaire, 2017
OCTOBRE Sylvie, Deux pouces et des neurones. Les cultures juvéniles de l’ère médiatique à l’ère numérique, Ministère de la Culture, DEPS, 2014
CRÉPIN Christiane, Attentes d’encadrement et d’autonomie des adolescents à l’occasion des activités de loisirs, Politiques sociales et familiales, n°99, 2010
CICCHELLI Vincenzo, Les jeunes ont toujours voulu changer le monde. Des inquiétudes adultes au crible de la littérature romanesque et des savoirs scientifiques, ERES, 2008
GALLARD Olivier, Sociologie de la jeunesse, Armand Colin, 2011
Entretiens réalisés au cours des Trans Musicales 2019

Les commentaires sont clos.