Mémoire Vive – Bibliographie

Mémoire Vive – Bibliographie

Problématiques de mémoires
Master Stratégie du Développement Culturel

 

1 – Quelle est l’évolution de la représentation de la femme dans les visuels publicitaires en parfumerie ?
Claire Voisin – Directeur de mémoire : Pierre-Louis Suet

2 – Comment le Centre National des Ecritures du Spectacle de la Chartreuse a su se fondre dans le monument tout en accomplissant sa mission : contribuer au développement culturel dans le domaine des écritures contemporaines et du spectacle vivant ?
François Brett – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

3 – Cuernavaca, une nouvelle capitale de la culture au Mexique ?
Aurélie Fossati – Directrice de mémoire : Agnès Devictor

4 – Comment et pourquoi la forme “intangible” des réseaux culturels est le lieu propice aux initiatives et à la mise en oeuvre de projets ?
Mélanie Guesdon – Directeurs de mémoire : Paul Tolila et David Bourbonnaud

5 – Comment et dans quelle mesure la personnalité du directeur d’un théâtre privé influe sur la gestion et le management de sa structure ?
Emilie Leroy – Directeur de mémoire : Daniel Jacobi

6 – Comment une structure culturelle proposant une forme artistique nouvelle développe son action sur un territoire ?
Clémence Ménard – Directrice de mémoire : Virginie Spies

7 – Sans mesure de protection, comment réagit le cinéma britannique dominé par des compagnies américaines ?
Sabrina Lacorre – Directrice de mémoire : Agnès Devictor

8 – Comment le New Morning parvient-il à affirmer son identité en se faisant l’écho de la pluralité stylistique propre à la musique jazz ?
Laurène Dancla – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

9 – De quelle façon le développement culturel peut devenir un outil de dynamisation du territoire ?
Claire Marchand – Directrice de mémoire : Jacqueline Lacotte

10 – Comment et pourquoi la politique d’éducation artistique et culturelle s’inscrit-elle dans une logique territoriale à l’heure de la décentralisation ?
Adeline Eymard – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

11 – Comment communiquer efficacement sur des artistes de la chanson qui ont eu du succès dans les années 1980 ?
Stéphanie Louboutin- Directeur de mémoire : David Bourbonnaud

12 – Quel est l’impact de l’intervention du Conseil Régional du Poitou-Charentes dans la répartition des festivals sur le territoire et dans une plus large mesure sur les formes de diffusion culturelle en région ?
Élise Caillere  – Directeur.trice de mémoire : Emmanuel Ethis et Virginie Spies

13 – Quelle est l’efficacité des stratégies économiques au sein du mode d’organisation du cinéma aujourd’hui et quels sont leurs effets ?
Roman Lepareur – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

14 – Avec ce passé industriel, les friches artistiques sont-elles les lieux d’une nouvelle médiation culturelle ?
Perrine Emeriaud – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

15 – Que révèlent les mises en scène de textes littéraires des rapports des publics aux oeuvres littéraires ?
Julie Wlodarczak – Directrice de mémoire : Émilie Pamart

16 – Quelles sont les conditions et les enjeux des résidences d’artistes dans le secteur des musiques actuelles pour les groupes ?
Anne-Kristell Guiot – Directrice de mémoire : Cécile Tardy

17 – De quoi les affiches du Festival d’Avignon de 1947 à 2005 sont-elles représentatives ? Que portent-elles en elles et que provoquent-elles ?
Marion Pelletier – Directeurs de mémoire : Emmanuel Ethis et Damien Malinas

18 – Quel est l’impact de la communication événementielle faite autour de la sortie d’un film en salles de cinéma, sur le choix de ce film par le public ?
Laeticia Robin  – Directeur de mémoire : Pierre-Louis Suet

19 – La Constitution Européenne est-elle morte ? Et si oui, comment et pourquoi était-elle morte ?
Jonathan Favereau – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

20 – Comment se développent les processus de légitimation ?
Catherine Giraud – Directrice de mémoire : Virginie Spies

21 – Quels sont les liens qui unissent la musique populaire et le cinéma ?
Marie-Laure Rosset – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

22 – Le court-métrage, en tant que format cinématographique particulier, est-il condamné à être diffusé principalement lors de festivals pour avoir un public ?
Julie Bréhéret – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

23 – Qu’est-ce que modifie la pluridisciplinarité au sein des réseaux de diffusion chorégraphique ?
Maud Orain – Directrice de mémoire : Agnès Devictor

24 – Le cas de Madagascar peut-il être considéré comme « exemplaire » des stratégies de réimplantation du français dans des pays anciennement francophones où l’anglais tend à s’imposer majoritairement ?

Marion Mezza – Directrice de mémoire : Agnès Devictor

25 – Comment viennent se positionner les lieux alternatifs dans le paysage culturel français ?
Valeria Vukadin – Directrice de mémoire : Agnès Devictor

26 – Une organisation culturelle est-elle une entreprise comme les autres ?
Astrid Moors – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

27 – Y’a t-il des contraintes ou doit-on considérer comme tels les impératifs de la production d’un film en vue de sa diffusion ?
Bruno Boucard – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

28 – La cohabitation du IN et du OFF ne met-elle pas en péril l’identité du festival d’Avignon ?
Caroline Bonnelle – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

29 – Pouvons-nous penser que le Festival International des Musiques Nomades de Nouakchott, comme l’avant-gardisme qui dicte la carrière de Malouma, est un tremplin pour développer la culture en Mauritanie ?
Elsa Devis – Directrice de mémoire : Christiane Bourbonnaud

30 – Comment le DVD matérialise l’expérience cinématographique en instaurant un rapport de connaissance à l’oeuvre qui rappelle ce qu’on appellera l’idéal cinéphile ?
Raphaël Joly – Directeurs de mémoire : Emmanuel Ethis et Damien Malinas

31 – Comment pérenniser dans le temps le fonctionnement de la Culture en faisant appel à des fonds privés sans pour autant « pervertir » celle-ci ?
Tania Riquelme Y Navarro – Directeur de mémoire : Jacques Tephany

32 – Qu’est-ce véritablement qu’un service de médiation culturelle, et qui plus est au sein d’un établissement public ?
Estelle Quignard

33 – Comment une pratique culturelle émergente s’articule avec une implantation territoriale ?
Jean-Luc Bichon – Directeur.trice de mémoire : Jean Davallon et Sophie Marino

34 – Quels sont les enjeux de l’animation culturelle pour les bibliothèques municipales ? Le cas des actions menées en partenariat
Grin Laura – Directrice de mémoire : Jacqueline Lacotte

35 – Comment l’homme pourrait aujourd’hui décrire et se représenter sa propre réalité à travers la lecture d’une bande dessinée ?
Yann Hubert – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

36 – Quel lien les lecteurs des Cahiers du cinéma entretiennent-t-ils avec la revue ?
Sabine Courtois – Directrice de mémoire : Agnès Devictor

37 – En quoi le système d’organisation du monde artistique a été modifié par l’intervention accrue de l’Etat et quelles ont été les conséquences sur les modalités de reconnaissance des artistes et sur leurs moyens d’existence ?
Julie Meyer – Directeur de mémoire : Jacques Tephany

38 – Les nouveaux laboratoires de création artistique dans le paysage culturel : qui sont-ils et comment se positionnent-ils ?
Marjolaine Zac – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

39 – Quelle image de la féminité dans les films des réalisatrices françaises après 2000 ?
Axelle Sidaine – Directeurs de mémoire : Raphaël Roth et Marianne Alex

40 – En quoi l’animation musicale jeunesse est un enjeu de démocratisation culturelle ? L’exemple du Petit Poisson d’Or.
Aurélie Hugnet – Directeur de mémoire : Jacques Téphany

41 – À travers l’exemple de la FNAC, quelle idée de la culture et de la démocratisation culturelle se construit dans le secteur de la consommation culturelle de masse ?
Marie-Pierre Samson – Directrice de mémoire : Marie-Helene Poggi

42 – La pluridisciplinarité dans les créations chorégraphiques contemporaines permet-elle un élargissement des réseaux de diffusion ?
Maud Orain – Directrice de mémoire : Agnès Devictor

43 – Quels moyens la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée doit-elle développer pour atteindre cet objectif, au-delà du strict exercice de la « compétence culture » ?
Eva Lepetit – Directrice de mémoire : Stéphane Dufour

44 – Quels sont les enjeux des petites formes théâtrales ?
Élise Coury – Directeur de mémoire : Jacques Téphany

45 – Comment les nouvelles générations ont-elles réussi à créer une hybridation de ces nouvelles pratiques numérique avec les cultures institutionnelles ?
Marie Ballon – Directrice de mémoire : Marie Hélène Poggi

46 – Le surtitrage est-il réellement un outil au service d’une médiation entre l’auteur, le metteur en scène et le public ou sert-il à élargir le marché du spectacle ?
Sophia Geoffroy – Directeur.trice de mémoire : Joëlle Richetta et David Bourbonnaud

47 – La région Centre a t-elle vocation d’être simple « subventionneur » de projets semblables à certaines instances (société de financement privé ou CNC) et aux instruments qu’elles emploient à cette fin ?
Baptiste Juguet – Directeur.trice de mémoire : Agnès Devictor et Mickael Bourgatte  

48 – Comment articuler un projet culturel dans la démarche d’un partenariat ? Quel discours adopter pour obtenir un partenariat pour un projet culturel ?
Camille Lidin – Directeurs de mémoire : David Bourbonnaud et Paul Tolila

49 – Comment et dans quelles conditions initier les élèves au cinéma dans le cadre de l’école ?
Virginie Aubrun – Directrice de mémoire : Jacqueline Lacotte

50 – En quoi, au final, le dialogue entre l’œuvre et le festival peut s’avérer fructueux ou non pour les deux parties ?
Benoît Letendre – Directeurs de mémoire : Emmanuel Ethis et Damien Malinas

51 – Quels sont les enjeux économiques et ethnomusicologiques derrière la diffusion des « musiques du monde » ?
Marie Nicolic – Directeurs de mémoire : Emmanuel Ethis et Damien Malinas

52 – Dans quelle mesure la candidature de la Turquie à l’adhésion à l’Union Européenne est-elle révélateur des faiblesses de l’espace médiatique et de l’identité européens ?
Jonathan Favereau – Directrice de mémoire : Virginie Spies

53 – Comment le langage audiovisuel dans le film documentaire transpose-t-il la réalité sans la dénaturer ? Et comment peut-on prétendre donner à voir une « réalité vraie », lorsqu’on est dans le cinéma ?
Audrey Hilaire – Directrices de mémoire : Émilie Flon et Agnès Devictor)

55 – Comment la presse magazine consacrée aux personnalités people élabore des promesses de genre et véhicule des représentations qui tendent à faire adhérer ses lecteurs à une image du monde transcendant la distinction entre réalité et fiction ?
Maud Garmy – Directrice de mémoire : Virginie Spies

56 – Comment un réseau culturel entre différents organismes locaux permet-il de développer une action culturelle européenne ?
Mélanie Petton – Directrice de mémoire : Agnès Devictor

57 – Pourquoi est-il nécessaire de communiquer la culture ?
Hélène Renaudineau – Directrice de mémoire : Virginie Spies

58 – Comment et dans quelles conditions initier les élèves au cinéma ?
Virginie Arbrun – Directrice de mémoire : Jacqueline Lacotte

59 – L’éducation artistique et culturelle peut-elle devenir médiateur d’accès à l’espace urbain pour les jeunes en difficulté et ainsi revaloriser une représentation de soi parfois négative ?
Peggy Roig – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

60 – L’inscription territoriale d’une manifestation culturelle est-elle un phénomène, ou le résultat de volontés humaines, politiques et financières convergentes et favorise-t-elle une politique d’aide aux jeunes artistes ?
Caroline Métivier – Directeurs de mémoire : Jacques Téphany et Fabien Labarthe

61 – La Langue Signée Française peut-elle faire du théâtre la tribune de sa reconnaissance ?
Laure Vallès – Directeurs de mémoire :Emmanuel Ethis et Damien Malinas

62 – Quels sont les enjeux de la réouverture du Musée National Jean-Jacques Henner ?
Amélie Debois – Directeur de mémoire : Jean Davallon

63 – La mise en place d’une stratégie de développement culturel au sein d’une association permet-elle de structurer son discours général ?
Pierre Jouve – Directrice de mémoire : Virginie Spies

64 – Comment une association peu soutenue mais présentant pourtant les caractéristiques les plus propices à créer du lien social par son festival peut espérer se développer dans un pays où l’histoire de la politique culturelle est inséparable du soutien public ? L’exemple du Festival Silhouette à Paris.
Solène Feuerback – Directrice de mémoire : Agnès Devictor

65 – Hors Les Murs, comment problématiser une notion entre concept théorique et applications pratiques ?
Anne Lyonnet – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

66 – En quoi les adaptations filmiques de Batman et Superman, par leurs interprétations des sociétés contemporaines et leurs logiques de mythification des super-héros, contribuent à la formation de nos identités culturelles et sociales ?
Pierre Nicolas – Directeur.trice de mémoire : Damien Malinas et Stéphanie Pourquier-Jacquin)

67 – En quoi les outils numériques,  s’ils facilitent une déconstruction  de l’espace temps festivalier traditionnel, s’accompagnent  d’une restructuration de l’être ensemble sous des formes  renouvelées ?
François Theurel – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

68 – Comment la Turquie diffuse, par le biais des séries qu’elle produit, une part de son identité ?
Belma Susler – Directrice de mémoire : Virginie Spies

69 – La critique permet-elle au cinéma de subsister ?
Sarah Léon – Directeurs de mémoire : Damien Malinas et Quentin Amalou

70 – Aujourd’hui, sommes-nous en mesure de dire que la réutilisation du concept de développement durable en secteur culturel redéfinit profondément les enjeux de milieu, tant pour les acteurs culturels que pour les festivaliers ?
Krystèle Fargues – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

71 – Quels sont les dispositifs créatifs, techniques et communicationnels à l’origine de la définition du héros dans le jeu-vidéo ?
Théo Cabrero – Directeur.trice de mémoire : Olivier Zerbib et Virginie Spies

72 – Comment et dans quelles conditions initier les élèves au cinéma dans le cadre de l’école ?
Virginie Aubrun – Directrice de mémoire : Jacqueline Lacotte

73 – En quoi la forme festivalière peut-elle permettre de sauvegarder et promouvoir les cultures, langues et peuples minoritaires ?
Maiteixu Darguy

74 – Comment un lieu de diffusion du spectacle vivant peut-il optimiser son accessibilité au public en situation de handicap visuel ?
Sarah Phénieux – Directeur.trice de mémoire : Louis Basco & Joëlle Richetta

75 – Le choix d’un film en VOST ou en VF pour un public âgé de 15 à 26 ans peut-il être influencé par l’utilisation de nouveaux supports tels que Internet, DVD, Blu-Ray, TNT ou streaming ?
Sarajoy Mercier – Directeur de mémoire : Joël Chapron

76 – Quelle communication existe entre les différents protagonistes de la représentation d’art de rue et comment celle-ci est régie ?
Gaspard Quet – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

78 – Comment le festival Ciné Plein-Air organisé par Tilt depuis maintenant dix-huit ans est-il devenu un rendez-vous estival dans le quartier marseillais du Panier ?
Sarajoy Mercier – Directeurs de mémoire : Louis Basco & Joël Chapron

79 – La bande-annonce n’est-elle pas un outil permettant aux éditeurs et développeurs  de jeu-vidéo d’élargir leur audience en utilisant des codes et des conventions pleinement inscrits d’un imaginaire façonné par l’industrie cinématographique ?
Théo Cabrero – Directeurs de mémoire : Emmanuel Ethis & Stéphanie Pourquier-Jacquin

80 – Comment les émissions de témoignage parviennent-t-elles à ériger de parfaits inconnus au rang de « héros ordinaire » et à fédérer autour d’elles des communautés de téléspectateurs ?
Morgane Davain – Directrice de mémoire : Virginie Spies

81 – Peut-on parler aujourd’hui de légitimité culturelles des séries télévisées ?
Emmanuelle Morand – Directeur.trice de mémoire : Marie-Pierre Fouquet-Courbet et Louis Basco)

82 – En quoi les séries télévisées turques par leur représentation de la famille, proposent des univers fictionnels accessibles et réalistes à leur téléspectateurs et sont un produit culturel et médiatique propice à l’exportation ?
Belma Susler – Directrice de mémoire : Virginie Spies)

83 – Les usages des supports de communication s’inscrivent-ils au coeur ou en marge du processus de décision du spectateur pour se rendre à une représentation de spectacle vivant ?
Sarah Phénieux – Directeurs de mémoire : Damien Malinas et Jacques Téphany)

84 – Dans quelle mesure le festival d’Avignon donne-t-il sa vision du théâtre à l’aune de la transdisciplinarité, qui tend à redéfinir la notion même de théâtre et à le transformer en quelque chose d’autre et de nouveau ?
Chloé Fillion – Directrice de mémoire : Joëlle Richetta

85 – Comment le festival Fest-noz, qui correspond à une forme plus actuelle, réinvente-t-il une tradition dans sa forme et son contenu ?
Laura Bourdais – Directeur.trice de mémoire : Damien Malinas et Isabelle Brianso

86 – Le festival ou la fabrique d’une hétérotopie ?
Florentine Buisson – Directeur de mémoire : Damien Malinas

87 – La représentation de l’homosexualité à l’écran influence les publics, voire les sociétés ?
Runzhou Sun – Directeurs de mémoire : Joël Chapron, Damien Malinas

88 – Comment s’explique l’enthousiasme croissant que portent les institutions culturelles en direction du public enfantin ?
Zoé Atteia – Directrice de mémoire : Marie Hélène Poggi

89 – Dans quelles mesures le design de l’expérience utilisateur de l’application native Wattpad exprime-t-elle une conception plurielle de la littérature et de ses pratiques sociolittéraires des adolescentes d’aujourd’hui ?
Amandine Dayre – Directrices de mémoire : Emilie Pamart & Lise Renaud

90 – Comment les dispositifs de médiation au cinéma permettent-ils de développer une éducation à l’image, artistique et culturelle pour le jeune public, envisagé comme spectateur actif et critique ?
Marion Lemmet – Directeur de mémoire : Joël Chapron

91 – Quelle idée de la musique transparaît au travers des émissions musicales, de leur format et de leur programmation ?
Mathilde Chauvet – Directeur.trice de mémoire : Virginie Spies et Jean-Christophe Sevin

92 – Comment Les Inouïs du Printemps de Bourges élabore-t-il son repérage afin d’accompagner les musiciens choisis au sein du secteur professionnel des musiques actuelles ?
Romane Caron – Directeur de mémoire : Frédéric Gimello-Mesplomb

93 – En quoi les nouvelles possibilités de diffusions phonographiques ont favorisé l’expansion de la scène des musiques électroniques françaises ?
Erwann Maguet – Directeurs de mémoire : Raphaël Roth & Jean-Christophe Sevin

94 – Comment définir les « Radio d’entreprise » et comprendre leur place au sein des structures qui mettent en place un tel outil ?
Hugo Balique – Directrice de mémoire : Virginie Spies

95 – Comment les réseaux sociaux arrivent-ils à renouveler le système de la correspondance papier au sein du territoire numérique ?
Laura Koury – Directeur.trice de mémoire : Raphael Roth & Virginie Spies

96 – L’analyse des interactions/liens/relations entre le spectateur sportif et la médiation du sport ainsi que la compréhension du mode de mutation d’une compétition sportive simple en spectacle sportif.
Perrine Gumez – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

97 – Festivals de musique : comment l’underground est-il devenu à la mode ? Analyse du passage à la légitimité culturelle.

Marie Pradayrol – Directeur.trice de mémoire : Damien Malinas et Laure Marchis-Mouren

98 – Le commentaire sportif à la télévision a t-il pour seule vocation la médiation des évènements sportifs ?
Rodolphe Fauque – Directeur.trice de mémoire : Damien Malinas et Virginie Spies)

99 – Comment les différents acteurs du domaine du spectacle vivant adaptent-ils leur(s) démarche(s) au jeune public ?
Alizée Sisombat – Directeur.trice de mémoire : Louis Basco & Joëlle Richetta

100 – Comment, ceux qui ont créé et vécu pour le théâtre, conçoivent la pratique de celui-ci ainsi que le jeu de l’acteur ?
Roxanne Jovani – Directrice de mémoire : Joëlle Richetta

101 – Quels regards médiatiques et sociétaux sont portés sur les femmes qui sont des consommatrices ou professionnelles du vin ?
Irène Khaletzky – Directrices de mémoire : Joëlle Richetta et Virginie Spies

102 – En quoi Beyoncé est-elle représentative d’un renouveau dans la sphère féministe ?
Maroussia Cazetien – Directrice de mémoire : Virginie Spies

103 – Comment les nouveaux outils transmédiatiques participent à l’évolution de la pratique sur street art ?
Pom Jactin – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

104 – Pourquoi nous arrêtons-nous devant un piano dans une gare ?
Tiphaine Beyris-Duvigneau – Directeur de mémoire : Raphaël Roth

105 – En quoi la médiation télévisuelle filtrée par rapport à la question du handicap trouble le reflet que la société se fait d’elle même ?
Thibaut Levacher – Directrice de mémoire : Joëlle Richetta

106 – La transformation du musée en « supermarché culturel » s’accompagne-t-elle d’une déculturation ou bien d’une nouvelle conception du vocable « culture » ?
Colette Avias – Directeur de mémoire : Daniel Jacobi

107 – Comment survivent les salles de cinéma Art & Essai, en tant qu’entreprises culturelles, face à des entreprises commerciales appartenant à des groupes aux moyens financiers colossaux ?
Corine Berntrop – Directeur de mémoire : Pierre-Louis Suet

108 – Où vont les festivals ?
David Comte – Directrice de mémoire : Christiane Bourbonnaud

109 – Dans quelle mesure le mécénat d’entreprise contribue au développement culturel ?
Anne Edelbroich – Directrice de mémoire : Christianne Bourbonnaud

110 – Comment passe-t-on de l’émergence du fait social et musical que la techno constitue, à une situation de diffusion quasi généralisée, à grande échelle ?
Romain Hayem – Directeur de mémoire : Robert Verheuge

111 – En quoi les activités éducatives en milieu muséal appartiennent à un vaste système d’éducation nécessaire aux changements de comportements et de mentalités à mettre en place pour garantir aux générations futures un environnement de qualité ?
Véronique Bonetti – Directeur de mémoire : Jean Davallon

112 – Les cinémas africains, peu distribués sur nos écrans, peuvent-ils se développer à travers les festivals ?
Stéphanie Villeneuve – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

113 – Quels sont les enjeux d’un cadre juridique adapté aux scènes de musiques actuelles ?
Samia Benayad – Directeur.trice de mémoire : Christiane Bourbonnaud et Olivier Zerbib

114 – Pourquoi et comment la techno s’est institutionnalisée ?
Pascal Maurin – Directeur de mémoire : Claude Lacotte

115 – À l’heure où le format numérique au cinéma fait l’objet de multiples controverses, comment doit-on l’interpréter dans une perspective d’avenir : rupture radicale ou simple évolution ?
Caline Oscaby – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

116 – Comment cohabitent le contenu d’un projet culturel et les processus de communication qu’il engendre et quelles relations entretiennent-ils ?
Marion Papillion-Dansas – Directrice de mémoire : Christiane Bourbonnaud

117 – Comment définir et concevoir des équipements offrant des outils d’aide à l’interprétation ? Le cas des Salles du Patrimoine dans les Villes et Pays d’Art et d’Histoire – Ville d’Arles.
Bertrand Perret – Directeur de mémoire : Daniel Jacobi

118 – Comment le cinéma français s’exporte-t-il à l’étranger ? Quel est ce cinéma digne d’être exporté ?
Lucile Poirier – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

119 – Quels enjeux et quelles évolutions pour le théâtre de rue ? De la création artistique à la récréation urbaine.
Cécile Rata – Directrice de mémoire : Joëlle Richetta

120 – Comment prendre en compte les particularités de l’établissement d’un système de formation aux Arts de la rue ?
Élise Robert-Loudette – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

121 – Quelles sont les évolutions des manifestations culturelles de mode ?
Vinca Schiffmann – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

122 – Quels sont les paramètres institutionnels, esthétiques, artistiques, sociaux et culturels qui permettent de dire que le nouveau cirque est bel et bien un art de son temps ?
Iris Yessad-Piorski – Directrice de mémoire : Joëlle Richetta

123 – Dans quelle mesure la médiation est-elle un enjeu essentiel quant à la diffusion et la sensibilisation à l’art contemporain ? Quels sont les moyens qu’elle met en oeuvre pour faire que l’art contemporain renoue avec le public ?
Nolwenn Bihan – Directeur de mémoire : Daniel Jacobi


124 – Quel est l’impact des films qu’un spectateur est amené à visionner de nombreuses fois ? L’exemple de Dirty Dancing chez le public féminin de 20 à 35 ans.
Stéphanie Pourquier-Jacquin – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

125 – Comment l’image (et principalement la vidéo) participe-t-elle à la narration de l’univers des artistes des musiques électroniques françaises ainsi qu’à leur communication ?
Erwan Maguet – Directeurs de mémoire : Damien Malinas et Raphaël Roth

126 – Comment les actions de médiation mises en place par les scènes conventionnées pour le jeune public s’intègrent-elles aux politiques culturelles développées sur le plan national comme sur le plan local ?
Florie Tribouiller – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

127 – Comment la vision de la féminité proposée dans les films des réalisatrices françaises après 2000 est-elle interprétée par le public étudiant féminin ?
Alex Sidaine – Directeur.trice de mémoire : Raphaël Roth & Marianne Alex

128 – Dans quelles mesures les cinémas multiplexes transforment-ils la salle de cinéma en un lieu de pluralité culturelle ?
Fanny Dulau – Directeur.trice de mémoire : Emmanuel Ethis et Anaïs Truant

129 – Après 25 ans d’existence, la communauté de fans des Power Rangers existe-t-elle encore et comment s’est elle construite sur la durée ?
Jérôme Payen – Directrice de mémoire : Stéphanie Pourquier-Jacquin

130 – En quoi un concert permet-il une expérience unique ?
Margaux Raucouls – Directeur.trice de mémoire : Stéphanie Pourquier-Jacquin et Igor Boiko

131 – En quoi l’utilisation du numérique par les publics influence leur venue en festival ?
Margaux Raucouls – Directeur de mémoire : Stéphanie Pourquier-Jacquin

132 – Analyse du rôle de la signalétique dans le processus de patrimonialisation de la nature.
Nicolas Soupon – Directeur de mémoire : Daniel Jacobi

133 – Quelles sont les stratégies qui permettraient aux théâtres de renouveler leurs publics par les biais de la médiation et de la désacralisation ?
Sébastien Guglielmo – Directeurs de mémoire : Damien Malinas, Emmanuel Ethis, David Bourbonnaud

134 – Quel rôle joue l’applaudissement dans le spectacle vivant et en quoi est-il révélateur de la réception de l’oeuvre et du rapport artiste/spectateur ?
Florentine Busson – Directrice de mémoire : Émilie Pamart

135 – Éducation artistique et culturelle : du développement individuel et sensible de l’enfant à la construction et l’émancipation du futur citoyen.
Alizée Sisombat – Directeur de mémoire : Louis Basco

136 – Comment les émissions de télé-réalité dites d’enfermement parviennent-elles à créer des récits capables de susciter de tels engouements et qui sont ces ados friands de scandales, d’histoires banales et de compétitions ?
Morgane Davain – Directrice de mémoire : Virginie Spies

137 – Touche pas à mon poste : la promotion culturelle en jeu dans l’émission.
Laura Colomb – Directrice de mémoire : Virginie Spies

138 – Comment les festivals répondent aux nouveaux attendus des collectivités territoriales en matière de développement des marques de territoire ? Le cas du festival Jazz in Marciac.
Dominique Castells – Directeurs de mémoire : Damien Malinas et Raphaël Roth

139 – Comment les jeunes publics vivent le Festival d’Avignon à travers les réseaux sociaux ?
Olivier Nbomo Mbena – Directrices de mémoire : Stéphanie Pourquier-Jacquin et Lauriane Guillou

140 – Analyse de la médiation de l’état du monde sous-marin : comment Internet diffuse-t-il une culture scientifique ?
Simon Saada – Directrice de mémoire : Émilie Pamart

141 – Être musicienne aujourd’hui dans le secteur des musiques actuelles représente-t-il encore une singularité ?
Romane Caron – Directeur de mémoire : Frédéric Gimello-Mesplomb

142 – Le commentaire sportif : existe-t-il encore une voix qui raconte ?
Rodolphe Fauque – Directeur.trice de mémoire : Virginie Spies et Damien Malinas

143 – Comment les réseaux sociaux à travers les extensions narratives ont-ils révélés « l’empire » Kardashian ?
Laura Koury – Directrice de mémoire : Virginie Spies

144 – Comment pérenniser une forme artistique et culturelle en constante mutation ? Les festivals de musiques actuelles.
Nathan Brioude – Directeurs de mémoire : David Bourbonnaud et Damien Malinas

145 – Construction et mutation de la notion de masculinité à travers sa représentation dans la Mode.
Runzhou Sun – Directeur.trice de mémoire : Damien Malinas et Marianne Alex

146 – En quoi les séries TV offrent-elles une place aux minorités et tout particulièrement à la communauté LGBT ?
Clara Bourgognon – Directeur de mémoire : Louis Basco

147 – Un public plus exigeant, plus curieux et plus fidèle est-il en train de naître au CDN de Dijon ou le noyau dur des adhérents a t-il toujours existé ?
Emmanuel Magis – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

148 – Quelle place pour les comités d’entreprise dans le développement culturel ?
Lucie Massard – Directeur de mémoire : Thomas Heller

149 – Sous quelles formes se présentent les pratiques vocales en amateur dans le Vaucluse, sont-elles représentées dans toutes leurs diversités et quelles sont les carences observées ?
Bernard Mouchon – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

150 – Quelles sont les spécificités du secteur des musiques amplifiées/actuelles qui lui confèrent un statut particulier, en marge des réseaux institués du spectacle vivant ?
Jacques Sichler – Directeur de mémoire : Olivier Zerbib

151 – À l’heure où l’on parle de remodelage du territoire français, où les termes de déconcentration de services et de décentralisation, sont plus que jamais utilisées depuis près de vingt ans déjà, qu’en est-il de leur réalité et de leur actualisation dans le domaine de la culture ?
Sandrine Hours – Directeur de mémoire : Jean-Claude Ragot

152 – Par un geste de consommation compulsive, le spectateur s’approprie t-il le cinéma ou bien sont-ce les mondes du cinéma qui, par un travail technique, artistique et commercial parviennent à kidnapper ce spectateur ?

Christophe Potet – Directeur de mémoire : Emmanuel Ethis

153 – L’art ne peut-il pas générer, en investissant des lieux de passages tel que la rue, des rapports au monde dans un champ pratique alors qu’il a traditionnellement été dévolu à sa « représentation » ?
Laurent Boy – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

154 – Comment le projet d’aménagement du Pont du Gard répond à une double préoccupation : celles des collectivités territoriales et leur souci de développement économique dans ce territoire et celle du public, déjà présent sur le site, très sensible à la protection du cadre naturel et en attente de moyens de compréhension et de connaissance ?

155 – Les résidences d’artistes dans les échanges culturels internationaux à la Friche de la Belle de Mai.
Cyril Coste – Directeur de mémoire : David Bourbonnaud

156 – Le développement culturel en milieu pénitentiaire favorise-t-il l’intégration de la prison dans la Cité ?
Patrick Facchinetti – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

157 – Musiques électroniques : institutionnalisation d’un mouvement underground.
Charlotte Ciclet – Directrice de mémoire : Stéphanie Pourquier Jacquin

158 – Pouvons-nous dire que l’essor des réseaux sociaux et de l’écriture de soi émanent des programmes de télé-réalité ?
Judith Herminia Caceres – Directrice de mémoire : Virginie Spies

159 – De quelles façons la presse écrite traite-elle l’information festivalière ?
Mandy Llamas – Directeur de mémoire : Raphaël Roth

160 – Que reste-t-il du message rastafari dans le public du reggae, aujourd’hui, en France ?
Laure-Hélène Swinnen – Directeur de mémoire : Raphaël Roth

161 – En quoi le disquaire indépendant est un médiateur approprié pour/par les musiques électroniques et comment son espace devient synoptique de ce monde musical ?
Marion Maby – Directeur de mémoire : Jean Davallon

162 – Le mouvement queer est-il un mouvement culturel ?
Marlène Dallet – Directrices de mémoire : Geneviève Landié et Marie-Hélène Poggi

163 – À qui s’adresse les documents communicationnels d’oenotourisme, à l’amateur d’art ou au consommateur de vin ?
Charlotte Minnone – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

164 – Pourquoi les politiques culturelles fondent-elles leur mission d’accès à la culture sur la mise en place d’ateliers dans les conventions des établissements culturels ?
Nolwenn Lechat -Directeur.trice de mémoire : Joëlle Richetta et Jacques Téphany) 

165 – Quelles sont les modalités d’appropriation du hall d’accueil des théâtres par le spectateur ?
Emmanuelle Floch – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

166 – De quelles manières les acteurs des musiques actuelles ouvrent-ils la voie à de nouvelles perspectives de développement et quels en sont les impacts ?
Aude Carpentier – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

167 –  Les modes d’apparition des films de l’expressionnisme allemand et ceux du Nouveau cinéma argentin.
Elsa Joulin – Directrice de mémoire : Agnès Devictor

168 – Quelles sont les caractéristiques des Arts forains et qu’est-ce qui fait la spécificité de ce domaine artistique ?
Laurianne Bebi – Directrices de mémoire : Marie-Hélène Poggi & Joëlle Richetta)

169 – Comment un discours devient le vecteur d’une argumentation identitaire culturelle au service d’un territoire ?
Emeline Goutte – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

170 – Comment l’impulsion artistique portée sur un collectif serbe indépendant tel que le TKH en utilisant le langage contribue-t-elle, à son échelle, à la reconstruction de la ville de Belgrade ?
Méghann Fouere – Directrices de mémoire : Marie-Hélène Poggi et Raluca Calin

171 – Dans quelle mesure les imaginaires ont une influence sur les territoires, la fabrique de la ville ? Comment se manifestent-t-ils ?
Emeline Goutt  – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

172 – En quoi les dispositifs de mise en exposition et de communication de la Cité participent à la légitimation de la bande dessinée ?
Charlotte Enaud  – Directrice de mémoire : Lise Renaud

173 – De quelle manière le MuCEM expose la Méditerranée et quelles représentations et enjeux sociaux, politiques et culturels en découlent ?
Amandine Monnier – Directeur.trice de mémoire : Nicolas Navarro et Marie-Hélène Poggi

174 – Quelle image de la culture portugaise est véhiculée par les associations portugaises implantées en France ?
Constance Goncalves – Directrices de mémoire : Marie-Hélène Poggi & Emilie Pamart

175 – La création et la poursuite du mouvement d’intellectualisation du football à travers le cas du cinéma.
Simon Tanguy – Directeurs de mémoire : Olivier Alexandre et Samuel Couavoux

176 – De quelle manière pense-t-on le public des lieux de médiation et que peut dire cela au sujet des aspirations vis-à-vis de la culture aujourd’hui en France ?
Lauriane Guillou – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

177 – La période de l’enfance est-elle la plus propice à l’épanouissement culturel et sociale futur de l’individu ? Les ’initiatives telles que les classes jazz dans les collèges permettent-elles une ouverture culturelle et sociale plus large que dans les collèges « classiques » ?
Emilie Petel – Directeur de mémoire : Louis Basco

178 – Dans quelles mesures la musique et les actions culturelles musicales intègrent-elles le milieu carcéral et que produisent-elles sur l’incarcération et ses publics ?
Camille Desmé – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

179 – Comment revitaliser une langue régionale par une entreprise éditoriale ?
Sarah Defranchi – Directrices de mémoire : Laure Marchis-Mouren et Marie-Hélène Poggi

180 – Comment le court-métrage est perçu et reçu par les spectateurs adeptes de celui-ci, comment leur a été donné ce goût pour ce genre et enfin, comment comprendre leur motivation à se rendre dans des festivals qui lui sont consacrés ?
Sarah Momesso – Directeur.trice de mémoire : Marie-Hélène Poggi et Tanguy Cornu

181 – Comment l’interaction à but professionnel se construit dans un contexte d’événement à caractère culturel ?
Meylinn Lam – Directeur.trice de mémoire : Tanguy Cornu et Marie-Hélène Poggi

182 – Quelle conception de la culture se dégage à travers les différents discours du Ministère de la Culture et de la Communication ?
Lisa Vuillaume – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

183 – Quel rôle joue la médiation dans le domaine social et politique ?
Francisca Fontaine – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

184 – Dans quelle mesure, la réorganisation de Nuit Blanche autour de parcours artistiques devrait améliorer le projet artistique et le déroulement de la manifestation ?
Luc Donnard – Directeur.trice de mémoire : Emmanuel Ethis & Marie-Hélène Poggi

185 – Dans quelle mesure l’évolution des formes des objets utilitaires peut-elle être considérée comme l’émergence d’une création utilitaire, en d’autres termes d’un design propre au Niger ?
Cécile Pratdessus

186 – Comment parvenir à donner un nouvel essor économique et démographique au département de la Loire, grâce à une utilisation raisonnée des TIC par une collectivité territoriale ?
Catherine Sagnol – Directeur de mémoire : Pierre-Louis Suet

187 – Comment communiquer une image claire aux visiteurs dans un musée attrayant à une période artistique si vaste ?
Charlotte Chadourne – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

188 – Quelle est la place des dispositifs vidéo-informatiques dans la muséologie des sciences et des techniques ?
Marielle Planès – Directeur de mémoire : Daniel Jacobi

189 – Quelles stratégies de communication pour les images et représentations des Nouvelles Formes des Arts du Cirque ?
Camille Brunet et Marion Bellin – Directrice de mémoire : Claire Noy

190 – Quels sont les besoins spécifiques en terme de médiation dans la coopération culturelle franco-chinoise ?
Wei Liu – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

191 – La construction symbolique de l’espace urbain dans la pratique du graffiti.
Nabile Mezaour – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

192 – De quelles façons la presse écrite traite-elle l’information festivalière ?
Mandy Llamas – Directeur de mémoire : Raphaël Roth

193 – Comment les jeunes publics vivent le Festival d’Avignon à travers le numérique ?
Olivier N’Domo – Directrice de mémoire : Stéphanie Pourquier-Jacquin

194 – Comment l’interface Facebook met-elle en scène la parole ?
Marie Lemoine – Directeur de mémoire : Louis Basco

195 – De quoi les projets artistiques et culturels de territoire sont-ils le nom ?
Laurie Privat – Directrice de mémoire : Marie-Hélène Poggi

Les commentaires sont clos.