Les ravitailleuses

Les ravitailleuses

Durant cinq jours de festival, elles nous ont accompagnés, guidés et épaulés dans nos choix. Nestea, coca light, fanta, red bull…il faut dire que la décision est cornélienne quand on n’a dormi que quatre heures la nuit précédente ! Bon nombre d’entre nous se contenteront d’aligner café sur café, se nourrissant par la même occasion des sourires joyeux de nos agréables bénévoles.

Venues de l’Université d’Avignon, elles ont donné de leur temps libre pour nous escorter gaiement le temps des Rencontres cinématographiques du sud. Entre amour du cinéma et amour des friandises, les voici accompagnatrices de nos pauses salvatrices. Et c’est véridique : elles nous ont effectivement sauvés de l’hypoglycémie et des affres de la fatigue, grâce à la distribution abondante de sachets de kit-kat ball, devenus notre principale base alimentaire durant près d’une semaine. Certains se contenteront de plaisirs gourmands plus ordinaires en avalant quelques viennoiseries au détour d’un couloir, entre deux longs-métrages ou deux interviews.

Nous les remercions en tout cas de tout cœur pour leur disponibilité et leur bonne humeur à toute épreuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *